AREVA – Signature du contrat chinois fin novembre

areva.jpgIl est prévu que fin novembre, Nicolas Sarkozy, président français, se rende en Chine. A cette occasion, l’accord pour la vente de deux réacteurs nucléaires EPR au groupe énergétique China Guangdong Nuclear Power Corp (CGNPC) devrait être conclu.

Selon le quotidien “La Tribune” de ce jour, Christine Lagarde, ministre de l’Economie, devrait se rendre le 21 septembre à Pékin, officiellement afin de “préparer le voyage du président“. Selon certaines sources, il se pourrait que la ministre doive “mettre la dernière main à ce contrat dont ni les modalités ni le prix n’ont été divulgués. Elle serait aussi chargée de dénouer le différend qui oppose toujours Paris à Pékin sur la question des transferts technologiques“.

Pékin serait intéressé par la “signature d’un accord-cadre sur l’ensemble de la filière nucléaire si celui-ci l’autorise à accéder à la technologie” du cycle fermé d’Areva. Cette technologie, choisie par la France, consiste à traiter le combustible usé, à récupérer les matières valorisables :
– uranium et plutonium (environ 96 % des matières),
– conditionner de façon appropriée les déchets ultimes en vue de leur stockage définitif.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter