E.ON : unités “énergies renouvelables” et “commerce” à Düsseldorf

e.on.jpgL’année prochaine, le groupe énergétique allemand E.ON basera son activité “énergies renouvelables” à proximité de son département dédié à l’énergie “classique”. Selon un communiqué publié hier par le groupe, ces deux secteurs seront implantés à Düsseldorf, dans l’ouest de l’Allemagne.

Fin mai, le groupe E.ON a annoncé qu’il regrouperait les activités commerciales et que le secteur des énergies renouvelables et de la protection de l’environnement serait réunit au sein d’une même entité. “La décision prise aujourd’hui est stratégiquement importante. Dès 2008, nous aurons deux sociétés avec lesquelles nous pourrons poursuivre notre success story“, a expliqué Wulf H. Bernotat, président directeur général du groupe énergétique allemand.

De nombreuses villes potentielles ont été sélectionnées pour accueillir E.ON. Le choix final s’est porté sur Düsseldorf, ville où est implanté le siège social d’E.ON. La nouvelle société chargée des activités commerciales possèdera également un bureau à Londres afin de garantir qu’E.ON soit représenté dans ce lieu important d’un point de vue commercial.

Développer les énergies renouvelables

La nouvelle unité chargée des énergies renouvelables et de la protection de l’environnement sera responsable de développer les énergies renouvelables d’E.ON et de diriger les projets dans le domaine de la protection de climat. Concernant les énergies renouvelables, E.ON est actif dans les domaines de l’énergie éolienne, des biogaz et de l’hydroélectricité.

Le groupe E.ON peut déjà annoncer ses premiers succès. Au début du mois d’août, le groupe a acquis les marchés des énergies renouvelables espagnols et portugais de la société danoise Dong Energy. E.ON a pour objectif de développer les fermes éoliennes présentes sur la Péninsule ibérique. Au total, d’ici à 2010, E.ON devrait investir environ 3 milliards d’euros afin de développer les énergies renouvelables.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter