Ile-de-France : la Région agit

ile_de_france.JPGObtenir localement une croissance sans danger pour l’équilibre écologique économique et social… La Région soutient des chercheurs qui y réfléchissent.

La Région a affecté, pour 2007, une subvention de plus de 4,6 millions d’euros au Réseau francilien de recherche sur le développement soutenable. Une structure, également appelée R2DS, qu’elle a soutenue dès sa création, en 2005, en la labellisant domaine d’intérêt majeur (Dim) – ce qui lui permet de bénéficier d’aides pour l’organisation de colloques, le financement d’allocations de chercheurs et l’équipement ou la construction de locaux.

Développement soutenable

La raison du soutien régional ? R2DS vise à identifier ce qui peut contribuer à une croissance qui ne mette pas en péril l’équilibre écologique économique et social, et ce non pas au plan global – ce qui est courant – mais au plan local. Grâce à cette particularité, R2DS constitue un outil pour les décideurs publics dans la gestion et la planification du développement territorial. Ces derniers accompagnent d’ailleurs l’évolution du réseau en étant invités à interagir avec les chercheurs qui le composent.

S’il a été créé en 2005, le Réseau francilien de recherche sur le développement soutenable a en fait été officiellement lancé le 20 mars dernier. C’était à l’occasion d’un colloque organisé au conseil régional et intitulé “Le développement soutenable au risque du changement climatique”.

R2DS travaille sur six thématiques :

– la durabilité sociale, économique, énergétique et environnementale des dynamiques urbaines ;
– l’adaptation des activités économiques franciliennes aux objectifs de maîtrise de l’énergie, d’environnement local et de réduction des émissions de gaz à effet de serre ;
– le développement technologique du développement soutenable ;
– la préservation et la valorisation des fonctions écologiques ;
– la modélisation d’interactions hommes-natures ;
– les dimensions géographiques, économiques, juridiques et éthiques des politiques de développement soutenable.

La subvention que vient d’allouer la Région permet notamment de financer 46 projets, 13 allocations doctorales et 15 allocations postdoctorales.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter