“Sortir du nucléaire” accuse Sarkozy

Sortir_du_nucl__aire.JPGLe réseau “Sortir du nucléaire” accuse le Président français Nicolas Sarkozy de s’être livré à un “troc nucléaire” avec le numéro un lybien en échange de la libération des cinq infirmières bulgares et du médecin d’origine palestinienne.

Dans un communiqué, “Sortir du nucléaire” évoque un “troc nucléaire” injustifiable auquel se serait livrés Nicolas Sarkozy et le dictateur lybien Mouammar Kadhafi : “de la technologie nucléaire en échange des infirmières bulgares“. Le communiqué précise que “promouvoir le nucléaire, et tenter d’étendre cette technologie sur la planète, est de façon générale une très mauvaise chose pour l’environnement. Mais fournir de la technologie nucléaire à un dictateur est encore plus irresponsable“.

Aucune preuve

Le réseau rappelle que Mouammar Kadhafi “a officiellement renoncé à un programme nucléaire militaire, mais ce dictateur est un habitué des revirements brutaux et pratiques dissimulatoires“. Cependant, Sortir du Nucléaire ne donne aucune preuve de ces allégations.

De son côté, Nicolas Sarkozy a assuré que “ni l’Europe ni la France n’avaient versé la moindre contribution financière à la Lybie “afin d’obtenir la libération des cinq infirmières et du médecin.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter