Eau : situation critique en Seine-et-Marne

La nappe phréatique de Champigny en Seine et Marne vit une situation difficile. En plus des problèmes quantitatifs viennent se greffer des problèmes qualitatifs. “Le Figaro” fait le point sur cette situation critique.

Les abondantes pluies des dernières semaines ne servent qu’à alimenter la végétation et ne remontent pas le niveau des nappes phréatiques. La nappe de Champigny, qui alimente en eau le département de la Seine et Marne ainsi que plusieurs communes de la couronne parisienne est donc en situation toujours critique. Selon Cécile Rousseau du service de police de l’eau de Seine et Marne, la nappe est à son niveau le plus bas de puis 2006, “on est au même niveau d’alerte que l’an dernier au mois de septembre“.

pesticides_agriculture.jpgDe plus, la nappe est fortement polluée par des pesticides et des nitrates. Les communes se mobilisent alors afin de pouvoir fournir de l’eau conforme à la législation. Enfin, pour couronner le tout, des fuites abaissent le rendement de certaines canalisations à 82 ou 83%.

Un regroupement des communes alimentées par la nappe de Champigny ont donc le projet de se regrouper afin de pouvoir investir dans de nouvelles unités de production d’eau potable qui permettront de traiter au mieux les pesticides, de rechercher et colmater les fuites, mais aussi de favoriser les interconnexions.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter