Donald Trump appelle les pays à « rejeter les prophètes de malheur » sur l’environnement, les qualifiant de « stupides »

Le président américain a qualifié les militants du climat « d’héritiers des diseurs de bonne aventured’hier » tout en rédigeant une liste de projections qui, selon lui, ne se sont pas réalisées, notamment la surpopulation dans les années 1960 et la « fin du pétrole » dans les années 1990.

Les remarques de Trump ont clairement frappé Greta Thunberg, 17 ans, qui était assise dans le public pour son discours et avait auparavant réprimandé les chefs d’entreprise et les chefs d’entreprise pour « ne rien faire » pour arrêter le changement climatique.

Trump a ensuite vanté la révolution qu’ont été combustibles fossiles en Amérique notamment sous la forme de gaz de schiste et de pétrole, invitant les dirigeants européens à investir dedans.

Dans son propre discours quelques minutes après, Greta Thunberg a exhorté les dirigeants à cesser immédiatement d’investir dans les combustibles fossiles et à retirer les subventions aux entreprises qui en tirent de l’énergie.

“Un temps pour l’optimisme”

Pour faire un clin d’œil à la promesse du président Trump de se joindre à l’initiative « mille milliards d’arbres », elle a déclaré qu’il n’était pas bon de planter des arbres à travers l’Afrique « alors que des forêts comme l’Amazonie sont abattues à un rythme infiniment plus élevé ».

« Je me demande, ce que vous direz à vos enfants pour justifier les raisons de notre échec et de les avoir laissés face à un chaos climatique que vous leur avez sciemment provoqué ? » a-t-elle demandé.

Reprenant les mots de son dicours lors de la conférence de l’année dernière, elle a ajouté : « Notre maison est toujours en feu. Votre inaction alimente les flammes. »

Pendant ce temps, Trump a insisté sur le fait que l’innovation technique, et non la restriction de la croissance économique, était la voie à suivre. « La peur et le doute ne sont pas un bon processus de réflexion », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter que « ce n’est pas un temps pour le pessimisme mais un temps pour l’optimisme. »

  • facebook
  • googleplus
  • twitter