• Accueil
  • >
  • Fil Info
  • >
  • Tabac: après 15 ans d’arrêt, les compteurs remis à zéro

Tabac: après 15 ans d’arrêt, les compteurs remis à zéro

Il n’est jamais trop tard pour arrêter de fumer. D’autant qu’une étude américaine démontre aujourd’hui qu’après 15 années d’arrêt, les compteurs sont remis à zéro et les risques de décès prématuré ou d’insuffisance cardiaque de l’ex-fumeur redeviennent identiques à ceux d’un non-fumeur.

L’étude menée par l’équipe du Dr Ali Ahmed, du Centre pour la santé et le vieillissement de Washington, a de quoi rassurer les anciens fumeurs. En effet, un fumeur abstinent depuis 15 ans voit son risque d’insuffisance cardiaque ou de décès prématrué identique à celui d’un non fumeur. Toutefois, ce constat ne s’applique pas aux gros ex-fumeurs, ceux qui ont fumé un paquet de cigarettes par jour pendant 32 ans. Ces derniers présentent un risque de décès prématuré toujours élevé, même 15 ans après avoir arrêté.

Le Dr Ahmed explique que fumer engendre de l’athérosclérose, c’est à dire l’accumulation de plaques dans les artères et augmente de ce fait les risques de caillot de sang ou de crise cardiaque. “Or, quand on arrête de fumer, l’accumulation de plaque diminue, ce qui permet au risque cardiovasculaire de revenir à la normale au cours du temps“, explique-t-il.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter