Cancer : Angelina Jolie révèle avoir subi une ablation des ovaires

Après avoir annoncé il y a deux ans avoir fait le choix d’une double mastectomie, Angelina Jolie créé  une nouvelle fois la surprise. Dans une tribune publiée aujourd’hui dans  le New-York Times, l’actrice révèle en effet avoir subi une ablation volontaire des ovaires, par crainte du cancer.

Angelina Jolie avait révélé en 2013 être porteuse d’un gène générant un risque très élevé de développer un cancer du sein ou des ovaires: le BRCA1. Sa mère, porteuse du même gène, est décédée à 56 ans d’un cancer des ovaires. Marquée par la lutte et les traitements successifs subis par sa mère, l’actrice avait alors fait le choix il y a deux ans, d’une ablation des deux seins. Aujourd’hui, elle revient sur le devant de la scène avec le publication dans le New-York Times d’une tribune dans laquelle elle révèle avoir subi une ablation des ovaires et des trompes de Fallope à titre préventif la semaine dernière.

“La connaissance, c’est le pouvoir”

“La chirurgie (…) était la meilleure option, car à cause du gène BRCA, trois femmes de ma famille sont mortes du cancer”, explique Angelina Jolie dans sa tribune.  Les médecins lui avaient précisé qu’en cas de chirurgie préventive, cette dernière devait intervenir une dizaine d’années avant l’apparition des premiers symptômes du cancer chez ses proches. Or, on avait diagnostiqué le cancer de sa mère à 49 ans. Et, l’actrice a aujourd’hui 39 ans. Par ailleurs, des signes d’inflammation ont été observés lors d’un examen de contrôle, et ont précipité cette décision radicale.

Cette mère de six enfants a murement réfléchit aux conséquences de son choix, “je ne pourrai plus avoir d’enfant et je m’attends à ce que mon corps change”. Cette opération engendre également chez la femme une ménopause forcée et donc un déséquilibre hormonal qui peut toutefois être traité. Angelina Jolie précise toutefois que son choix de la chirurgie n’est pas le seul offert aux femmes porteuses de ce même gène. Il s’agit d’un choix personnel. Mais, l’actrice se félicite que ses “enfants n’auront jamais à dire : ‘Maman est morte d’un cancer des ovaires” . ” La connaissance, c’est le pouvoir”, conclut-elle.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter