Grippe : une couverture vaccinale insuffisante

L’Institut national de veille sanitaire annonçait mercredi une surmortalité hivernale exceptionnelle, avec de plus de 8.500 décès supplémentaires cette année. L’épidémie de grippe particulièrement violente cet hiver serait bien évidemment responsable de ces chiffres. L’occasion pour la ministre de la Santé, Marisol Touraine de revenir sur la couverture vaccinale, insuffisante cette année selon elle.

L’épidémie de grippe saisonnière a donc provoqué une surmortalité hivernale très importante cette année. Pour Marisol Touraine, une des explications pourrait être que la couverture vaccinale n’a pas été suffisante cet hiver. “Je ne peux me résoudre à ce que seulement 43% des personnes de lus de 65 ans aient été vaccinées cette année“. Le vaccin était certes moins efficace cette année, le virus ayant muté, mais la protection même partielle qu’il apportait aux personnes fragiles, ou en contact avec des personnes fragiles était nécessaire. Pour la ministre, “toutes les personnes en contact avec des personnes fragiles, des enfants, des personnes âgées devraient se faire vacciner“.

Si pour cet hiver, il est désormais trop tard, Marisol Touraine entend mener une réflexion collective à froid sur le sujet, “de manière à faire face à ces défis de la vaccination dans notre pays“, explique-t-elle. Dans le même temps, le gouvernement a lancé une mission sur la politique vaccinale . Cette mission, menée par la député socialiste Sandrine Hurel vise à ” faire des propositions concrètes pour améliorer le taux d’adhésion des Français et des professionnels de santé à la vaccination” d’ici six mois.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter