Tempête de neige : New-York grelotte

Depuis hier soir, New-York est devenue une ville fantôme. L’annonce d’un coup de vent glacial accompagné d’une violente tempête de neige a contraint la ville à fermer ses ponts et tunnels, à stopper ses transports en commun, et a cantonné ses habitants chez eux.

Un avis de blizzard, accompagné de violentes chutes de neige, paralyse la ville de New-York depuis hier. Les ponts et tunnels ont été fermés, les transports en commun ont été stoppés et la circulation interrompue dans les rues de la ville. Des millions de personnes sont rentrées chez elles tôt hier et le maire de la ville, Bill de Blasio, les invite à ne pas sortir aujourd’hui. Les écoles resteront fermées toute la journée. Plus de 2.700 vols ont été annulés lundi et plus de 3.700 le seront ce mardi.

Une tempête historique

Andrew Cuomo, le gouverneur de l’Etat de New-York, expliquait hier en fin d’après-midi que la tempête allait s’aggraver dans la nuit : 24cm de neige sont attendus dans la nuit, et seront suivis de 21cm dans la journée de mardi. “Ce n’est pas une tempête typique“, explique de son côté Bill de Blasio, le blizzard annoncé devrait être “l’un des plus importants de l’histoire de la ville“. Le dernier record new-yorkais remonte au 11 et 12 février 2006 où 68.32 cm de neige étaient alors tombés sur Central Park. “Les New-Yorkais doivent se préparer à de possibles pannes d’électricité, dues aux vents violents qui pourraient faire tomber les lignes et les arbres“, ajoute le gouverneur de New-York.

Les habitants de la Grosse Pomme ont entendu le message et se sont rués tout le week-end dans les supermarchés de la ville afin de faire des provisions.

La région de Boston risque également de tourner au ralenti aujourd’hui. 50 à 70 cm de neige y sont attendus ainsi que des bourrasques pouvant dépasser les 100km/h.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter