Du poulet et du saumon pour réduire les risques d’AVC

Une étude chinoise publiée dans la revue médicale The journal of Neurology, et reprise aujourd’hui par Top Santé révèle les bienfaits d’un blanc de poulet ou d’un filet de saumon sur notre santé. Ces deux aliments consommés quotidiennement diminueraient en effet de 20% le risque d’AVC.

Consommer quotidiennement un blanc de poulet ou un filet de saumon réduirait donc de 20% le risque d’AVC. C’est la conclusion d’une étude menée par des chercheurs de l’Ecole de médecine de l’Université de Nanjing. Ces derniers ont analysé les résultats de plusieurs études sur l”alimentation de plus de 250.000 personnes suivies pendant 14 années.

Et, il apparait que les personnes mangeant 20 grammes de poissons ou de blanc de poulet réduisent leur risque d’AVC de 20% par rapport à celles n’en consommant pas ou très peu. Et, pour chaque portion de 20g supplémentaire, le risque se réduit de 26%.

Des protéines protectrices

L’explication réside dans le fait que les protéines animales semblent plus protectrices que les protéines végétales, en abaissant notamment la pression artérielle. Les acides gras et les oméga-3 du poisson protègent également des AVC. “On estime que 1,4 millions de décès par AVC pourraient être évités chaque année dans le monde par une plus grande consommation de protéines animales ou de poisson“, explique le Dr Liu Xinfeng, co-auteur de l’étude.

A l’inverse, la viande rouge et les viandes transformées comme les saucisses ou le bacon ne présentent pas les mêmes qualités. Consommer une portion de viande rouge quotidiennement augmenterait la mortalité de 13%, le risque de maladie cardiovasculaires de 18% et le risque de mortalité par cancer de 10%.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter