Grippe : le retour d’un virus dévastateur est envisageable

Une étude américaine publiée dans la revue Cell Host and Microbe juge possible la réapparition d’un virus de la grippe aussi virulent que celui qui avait provoqué une pandémie dévastatrice en 1918. Fort heureusement, dans le même temps, elle ajoute qu’il existe une protection vaccinale contre cette éventualité.

En 1918, une pandémie de grippe avait provoqué le décès de 40 millions de personnes dans le monde. Or, une équipe de virologues américains de l’université du Wisconsin-Madison ont identifié dans plusieurs virus de grippe, huit gènes présentant des similarités remarquables avec ceux présents dans le virus responsable de la pandémie de 1918. “Il y a des réservoirs de gènes dans la nature qui ont le potentiel, en se recombinant, de provoquer des pandémies graves à l’avenir“, souligne Yoshihiro Kawaoka, principal auteur de cette étude parue dans la revue américaine Cell Host and Microbe.

Un agent dangereux

Après avoir créer un virus en laboratoire, formé de gènes circulant actuellement parmi les oiseaux sauvages et domestiques, les chercheurs ont démontré que ces ingrédients génétiques pouvaient potentiellement se combiner pour créer un agent pathogène dangereux et capable de provoquer une pandémie. Mais, savoir quels gènes rechercher peut aider à prédire la probabilité de l’émergence d’une souche de la grippe capable de provoquer une pandémie et surtout permettre aux scientifiques d’élaborer uns stratégie efficace pour la combattre.

Dans le cadre de leur expérience, les virologues ont en effet constaté que le virus créé réagissait au vaccin actuel contre la grippe saisonnière et notamment le H1N1. Une protection vaccinale contre une éventuelle pandémie est donc envisageable. De même, en cas de contamination, un traitement à base de l’antiviral oseltamivir se révélerait efficace.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter