Dormir avec son portable : pas de repos pour le cerveau

On connait les effets néfastes du portable sur le sommeil et pourtant, une nouvelle enquête révèle que 8 personnes sur 10 conservent leur portable allumé à proximité durant la nuit. Plus d’une personne sur deux l’utilise même comme réveil. Le phénomène est amplifié chez les jeunes qui vont jusqu’à dormir avec leur portable ou leur tablette. Et pourtant, des médecins reviennent sur les effets négatifs sur la santé.

En dépit des recommandations, nombreux sont ceux qui continuent de dormir avec leur portable allumé à proximité. Mais, certains vont plus loin puisqu’un sondage publié par le Huffington Post révèle que 63% des jeunes âgés de 18 à 29 ans dorment avec leur portable ou leur tablette dans leur lit.  Or, chez ces personnes, on constate des mauvaises nuits, plus courtes, des troubles d’insomnies, des maux de tête, des nausées et des étourdissements.

Au-delà de la question des ondes émises par ces appareils, le Dr Neil Stanley, expert en sommeil évoque dans le quotidien, le phénomène d’hypervigilance associé à la proximité du portable et ses effets néfastes sur le sommeil. Selon ce spécialiste, garder son portable allumé en permanence, même la nuit, place le subconscient en alerte perpétuelle, empêchant le corps de se relaxer totalement. “Pour avoir une bonne nuit de sommeil, vous devez vous sentir en sécurité et vous ne devez pas être tracassé par quoi que ce soit. En gardant votre téléphone près de vous durant la nuit, vous vous dites subconsciemment que vous souhaitez être prêt à répondre à toute demande. Votre cerveau monitorera la situation. Ainsi, votre sommeil sera plus léger et plus enclin à être dérangé“, explique-t-il au Huffington Post.

Les portables menacent également le sommeil d’une autre façon. Selon le Dr Charles Czeisler, professeur de Médecine à Harvard, interrogé par le Daily Mail,  la lumière émise par le portable la nuit interfère avec le rythme naturel de notre corps. Cette lumière légèrement bleue aurait un effet stimulant et s’y exposer durant la nuit aura tendance à augmenter le rythme cardiaque. Ces lumières bleues pourraient avoir le même effet qu’une dose de caféine.

 

  • facebook
  • googleplus
  • twitter