Des pharmacies américaines décident d’arrêter de vendre du tabac

Et oui, ce n’est pas une erreur ! Chose inimaginable en France, aux Etats-Unis, on peut acheter ses cigarettes ou son tabac dans les pharmacies. Mais CVS, une chaine de 7.600 officines réparties à travers le pays, invoque aujourd’hui la logique et la santé publique. Elle vient de décider d’arrêter la vente de tabac.

Chose complètement inimaginable en France, aux Etats-Unis, il est possible d’ acheter ses cigarettes en pharmacie, au même titre que ses médicaments.  Mais, une chaîne de pharmacie, CVS, numéro deux du secteur avec 7.600 officines, vient de se rendre compte du paradoxe de la situation et a décidé d’arrêter la vente de tabac à ses comptoirs. “Mettre fin à la vente de cigarettes et autres produits contenant du tabac dans les pharmacies CVS est ce qu’il faut faire pour nos clients et notre entreprise, afin d’aider les gens à être en meilleur santé“, explique le PDG du groupe, Larry Merlo, repris par l’AFP. “La vente de tabac ne correspond tout simplement pas à notre mission“, ajoute-t-il.

Barack Obama salue l’initiative

Le président Barack Obama a immédiatement salué cette décision qui “aidera à faire progresser les efforts de mon administration pour réduire le nombre de morts liés au tabagisme, le cancer et les maladies cardiaques, ainsi qu’à faire baisser les coûts de la santé“. Dans son communiqué officiel, le président, lui même ancien fumeur, remercie également Larry Merlo d’avoir “fait un choix qui aura des conséquences profondément positives sur la santé de notre pays“.

Cette décision aura toutefois des conséquences financières pour le groupe CVS qui renonce à un chiffre d’affaires annuel de 2 milliards de dollars sur un total de 123 milliards de dollars. En revanche, son image s’en trouvera redorée auprès des professionnels de santé et de nouveaux partenariats pourront peut-être se nouer.

Pour rappel, aux Etats-Unis, au pays du cow-boy Marlboro, on estime à plus de 20 millions le nombre d’Américains morts prématurément à cause du tabac ces 50 dernières années. Et, chaque année, 443.000 Américains meurent encore du tabac.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter