• Accueil
  • >
  • Fil Info
  • >
  • Héroïne : épidémie mortelle dans le nord des Etats-Unis

Héroïne : épidémie mortelle dans le nord des Etats-Unis

Le nord des Etats-Unis connait actuellement une recrudescence de la vente d’héroïne. Mais, plus grave encore, les autorités tirent la sonnette d’alarme après plusieurs dizaines de décès causés par un mélange d’héroïne et de Fentanyl, un puissant anti-douleur. Ce mauvais mélange pourrait également être à l’origine du décès dimanche de l’acteur Philip Seymour Hoffman.

Selon les déclaration de la DEA, l’agence fédérale de lutte contre la drogue outre-Atlantique, “l’héroïne frappe massivement le Nord-est, laissant addictions, surdoses et peu dans son sillage“. Mais, le plus grave est que plusieurs états s’inquiètent de la circulation actuellement, d’un mélange d’héroïne et de Fentanyl, un puissant anti-douleur, entre 70 et 100 fois plus puissant que la morphine. Or, la combinaison des deux produits peut se révéler mortelle. La Pennsylvanie déplore par exemple 22 décès par overdose ces deux dernières semaines. L’épidémie, terme utilisé par les autorités pour qualifier le phénomène, aurait débuté dès août 2013 où 12 décès par overdose ont été enregistrés au Rhode-Island.

Les autorités ont immédiatement fait le rapprochement avec la mort dimanche de l’acteur oscarisé, Philip Seymour Hoffman, connu pour son addiction et chez qui plusieurs sachets d’héroïne ont été découverts. Les policiers new-yorkais sont aujourd’hui à la recherche du dealer de l’acteur tandis qu’une autopsie est en cours.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter