Médicaments : une base de données publique en ligne dès le 1er octobre

Les “affaires” successives mettant en cause des médicaments, Mediator, Diane 35, pilules de 3e génération… ont notamment mis à jour le manque d’informations relatives aux médicaments disponibles sur le marché. Pour tenter de remédier à ce manque, le ministère de la Santé lancera dès demain sur Internet, la première base de données publiques sur les médicament autorisés.

A partir de demain, tout le monde pourra avoir accès à une base de données publique sur les médicaments autorisés sur le marché français. Dans le cadre de l’article 8 de la loi du 29 décembre 2011 relative au renforcement de la sécurité sanitaire du médicament et des produits de santé, le décret officialisant l’ouverture de cette base de données a été publié hier au Journal Officiel.

Une référence

Le public pourra désormais avoir librement accès aux “données administratives et scientifiques sur les traitements ainsi que sur le bon usage des produits de santé“, explique le décret. Cette base de données aura également vocation à “servir de référence” aux professionnels de santé. Le décret précise que cette base de donnée sera “mise en ?uvre par l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM), en liaison avec la Haute Autorité de santé (HAS) et l’Union des caisses d’assurance maladie, sous l’égide du ministère chargé de la santé“.

Concrètement, l’utilisateur aura accès à diverses informations concernant les médicaments bénéficiant d’une autorisation de mise sur le marché (AMM) en France : composition en substances actives, présentations commercialisées, conditions de prescription et de délivrance, indications thérapeutiques,  informations de sécurité sanitaire, prix de vente public, taux de remboursement  et le cas échéant, date d’arrêt ou de suspension de commercialisation.

Toutes les  informations seront disponibles dès demain sur le site: www. medicaments.gouv.fr.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter