Les oranges de Floride sous la menace d’une bactérie tueuse

Réputée pour son climat, ses riches retraités et son Disneyland géant, la Floride est également également connue pour ses oranges. Il s’agit en effet du second producteur mondial d’agrumes derrière le Brésil. Mais une bactérie venue d’Asie menace ces oranges américaines, rendant les fruits amers et les faisant tomber prématurément de l’arbre.

Les oranges de Floride sont menacées par une bactérie venue d’Asie, le “citrus huanglongbing” aussi appelée “greening”. Cette bactérie transmise par un petit insecte, l‘Asian citrus psyllid, touche en priorité les orangers, les privant progressivement des nutriments dont ils ont besoin. Les fruits tombent alors prématurément de l’arbre, bien avant d’avoir atteint leur maturité. Interrogé par l’AFP, Greg Carlton, le chef du bureau d’éradication et de contrôle des nuisibles du département de l’Agriculture de Floride, explique que cette affection peut rester latente durant cinq ans et lorsqu’elle se manifeste, il est déjà trop tard pour sauver l’arbre.

5 dollars l’orange !

Remarquée pour la première fois en 2006, cette affection touche désormais la quasi totalité des exploitation de l’Etat. “Nous voyons de plus en plus de ces insectes et d’arbres malades“, note Greg Carlton, précisant qu’en 2012, 20% des fruits étaient tombés prématurément. Au-delà de la perte de production engendrée par cette affection, les coûts de production des agrumes ont également doublés ces cinq dernières années pour tenter de combattre cette bactérie. Une situation qui inquiète Bill Nelson, le sénateur démocrate de Floride.  “Si nous ne trouvons pas un remède, ce pathogène va décimer l’industrie des agrumes de Floride ….et nous finirons par payer cinq dollars pour une orange qui sera aussi importée“, s’alerte-t-il.

L’industrie des agrumes est un moteur économique en Floride, et l’arrivée de la bactérie a déjà couté 4,5 milliards de dollars et 8.200 emplois. Et, la Floride pourrait ne pas être le seul état touché, la présence de la bactérie a été détectée au Texas et en Californie.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter