Arrêter de fumer : l’efficacité de la cigarette électronique démontrée

Décriée par certains qui lui reprochent une certaine toxicité, la cigarette électronique continue de rencontrer un beau succès auprès des fumeurs souhaitant sortir en douceur de leur addiction au tabac. Et ce succès serait mérité. En effet, une étude néo-zélandaise révéle que cette méthode serait plutôt efficace pour arrêter de fumer.

Vapoter serait donc efficace pour arrêter de fumer, au moins aussi efficace que les patchs à la nicotine. C’est la conclusion d’une étude menée par des chercheurs néo-zélandais sur 657 fumeurs désireux d’arrêter, et publiée ce week-end dans la revue médicale The lancet.

Pour Chris Bullen, chercheur à l’Université d’Auckland, et responsable de cette étude, “la cigarette électronique est comparable au patch à la nicotine pour aider les fumeurs à arrêter sur une période d’au moins six mois“. L’étude irait même plus loin et considérerait la cigarette électronique comme plus efficace mais la différence entre les deux a été considérée “statistiquement non significative” (7,3% contre 5,8% ).

Plus efficace que les patchs

L’étude montre par ailleurs que vapoter se révèle plus efficace que les patchs pour réduire sa consommation de tabac chez ceux qui continuent de fumer des cigarettes classiques en parallèle. La consommation de tabac a été divisée en moyenne par deux chez ceux qui utilisait également une cigarette électronique, contre 41% chez les personnes “patchées”.

Enfin, vapoter pour sortir du tabac se révèlerait plus efficace sur le long terme, puisque après l’étude menée par Chris Bullen, un tiers des personnes ayant testé les e-cigarettes continuaient de l’utiliser, contre seulement 8% pour le patch.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter