FUROSEMIDE – Alerte levée

Furosémide TevaInvité sur Europe 1 ce matin, Dominique Marinchini, le directeur de l’Agence française du médicament a levé l’alerte lancée le 7 juin dernier sur le Furosémide.

Dominique Marinchini a donc levé l’alerte lancée par l’ANSM sur le Furosémide. Cette alerte avait été lancée alors que l’on suspectait une erreur de conditionnement, les boites du diurétique étant susceptibles de contenir un somnifère. “Il y a fin d’alerte, 800.000 personnes prennent du Furosémide, elles doivent continuer leur traitement“, annonçait donc le directeur de l’ANSM ce matin sur Europe 1. “Nos analyses faites sous contrôle de la police n’ont pas montré de comprimé suspect, c’est rassurant. Fin de l’alerte, poursuite des investigations et pas de surmédiatisation“, poursuit-il avant de conclure, “maintenant, nous savons que ceux qui ont pris du Furosémide Teva n’étaient pas en danger, qu’on a eu un phénomène isolé“.

Suite aux analyses effectuées par les autorités, aucun comprimé de somnifère n’a été découvert dans les 3.000 boites de Furodémide Teva examinées.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter