Pas assez de féculents dans les assiettes des Français

PâtesLes premiers résultats d’une étude NutriNet-Santé publiés aujourd’hui révèlent que les Français ne consomment pas assez de féculents. Soupçonnés à tort de faire grossir, les féculents  sont pourtant indispensables à un bon équilibre alimentaire.

L’étude NutriNet-Santé, menée auprès de plus de 80.000 personnes, fait donc apparaitre un déficit des féculents dans l’alimentation des Français. Pain, riz, pâtes, pomme de terre ou céréales, souffrent en effet d’une mauvaise réputation, suspectés à tort de faire grossir.

Composés principalement de glucides complexes, ils permettent pourtant d’être rassasié durablement et évitent notamment les fringales, souvent comblées à coup de sucres rapides ou de gras. Ils contribuent également à un bon équilibre en vitamines et minéraux, ainsi qu’en fibres, surtout pour les produits à base de céréales complètes.

Les femmes en surpoids n’en consomment pas assez

Et, tandis que nombreux sont ceux qui pensent que les personnes obèses consomment trop de féculents, Emmanuelle Kesse-Guyot, du Centre de Recherche en Nutrition Humaine Ile de France, principale auteur de l’étude, répond que “les obèses n’ont pas une consommation plus élevée que les autres” et “respectivement 67 et 61% des femmes en surpoids et obèses ne mangent pas assez de féculents“.

Le Programme national nutrition-santé recommande pourtant la consommation de féculents à chaque repas, dans des quantités variables en fonction de la taille et de l’activité physique.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter