Mediator : le tribunal de Nanterre valide la tenue du procès

Mediator 2Alors que les victimes et leurs avocats étaient suspendues à la décision de la Cour, le tribunal de Nanterre s’est prononcé hier en faveur du maintien du procès du Mediator.

Le procès du Mediator va donc bien se tenir à Nanterre. Le tribunal de Nanterre n’a donc pas accéder aux  nouvelles demandes de renvoi émises principalement par les avocats de la défense au motif qu’une instruction était ouverte en parallèle pour les mêmes faits à Paris.

Une “satisfaction profonde” pour Me François Honnorat, avocats de nombreuses parties civiles, une “situation inacceptable” pour Me Hervé Temime, avocat de Jacques Servier. ” Je reste convaincu que sur un plan procédural, cette situation est une situation qui n’est pas acceptable, et je reste également convaincu que le tribunal ne pourra pas juger sur le fond cette affaire sans disposer des éléments d’information qui figurent dans le dossier de l’instruction” expliquait-il hier à la presse.

Les débats ont néanmoins repris hier en l’absence du principal acteur de l’affaire, Jacques Servier, 91 ans, fondateur des laboratoires du même nom commercialisant le Mediator. Les avocats parties civiles vont désormais s’atteler à démontrer la “tromperie” dans cette affaire. En effet, dans le cadre de cette procédure, lancée par voie de citations directes, la charge de la preuve incombe aux parties civiles. Les avocats devraient notamment appeler aujourd’hui à la barre, le Dr Irène Frachon, la pneumologue à l’origine de l’affaire Mediator.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter