Aspartame : l’EFSA récolte les avis

aspartame 2Alors que dans un pré-avis, les experts scientifiques de l’Autorité européenne des aliments considérait que l’aspartame ne présentait aucun danger pour la santé,  l’EFSA a annoncé hier qu’elle prendrait en compte tous les points de vue récoltés lors d’une consultation publique, avant de finaliser son avis attendu en mai.

Depuis un certain temps, l’aspartame fait l’objet de nombreuses polémiques. Afin de mettre les choses au clair, l’EFSA s’est donc penché sérieusement sur le sujet et a lancé du 8 janvier au 15 février une vaste consultation publique sur Internet, portant sur le pré-avis rendu plus tôt, dans lequel l’Agence considère que l’aspartame “ne présente aucun risque pour la santé avec les niveaux aujourd’hui autorisés en Europe“.

Cette consultation publique a donc permis de récolter plus de 200 contributions de la part d’ONG, d’industriels ou encore d’experts ou d’agences nationales de sécurité alimentaire. Toutes les parties intéressées  ont également été invitées à débattre sur le sujet à Bruxelles hier. Pour l’EFSA, il s’agit de prendre en compte toutes les informations disponibles avant de rendre son avis final.

Selon certaines sources, cet avis final devrait se rapprocher du pré-avis rendu par l’EFSA, mais pourrait être complété de certaines recommandations, notamment à l’attention des femmes enceintes. Un composant, la phénylalanine constitue en effet un risque pour les femmes enceintes atteintes de phénylcétonurie, une maladie héréditaire du métabolisme.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter