Economies d’énergie : la Commission européenne encourage l’industrie

Europe 1Dans le cadre de sa politique d’action pour le climat, la Commission européenne souhaite encourager l’industrie à diffuser les bonnes pratiques. C’est dans ce cadre que des représentants de l’industrie et du secteur public venant de dix États membres européens ont participé hier à une mission de terrain dont l’objet est la visite d’entreprises pilotes en matière d’efficacité énergétique au Danemark.

La mission de terrain menées par les représentants de l’industrie et du secteur public d’une dizaine d’Etats membres de l’Unioneuropéenne est la première d’une série de manifestations organisées par les parties intéressées venant à l’appui de la campagne phare de la Commission en faveur de l’action pour le climat, «Le monde que j’aime» (A world you like). Depuis son lancement en octobre de l’année dernière, plus de 150 partenaires ont rejoint la campagne en tant que partenaires et défenseurs de cette cause. Dans les mois à venir, un certain nombre d’entre?eux organiseront des conférences, expositions, manifestations et autres afin de partager les bonnes pratiques et d’informer sur les moyens de concilier une action pour le climat plus vigoureuse avec l’intérêt économique et une meilleure qualité de la vie.

Diffuser les bonnes pratiques

Cette initiative, dénommée «Engage in Energy Efficient Production» (Engagez-vous dans la production économe en énergie), est organisée par la Confédération des industries danoises et vient à l’appui de la campagne «Le monde que j’aime» mise en place par la DG Action pour le climat de la Commission européenne, qui met l’accent sur les solutions dites “sans regret” où l’intérêt économique et l’action pour le climat vont de pair.

“Le véritable défi climatique consiste à appliquer les solutions que nous connaissons déjà à la vitesse nécessaire.Il est donc essentiel de diffuser les bonnes pratiques et d’éviter que chacun cherche à réinventer la roue de son côté”, explique Connie Hedegaard, membre de la Commission chargé de l’action pour le climat, qui participera à certains volets de la mission.

L’exemple Grundfos

Cette mission comprend des visites d’entreprises de divers secteurs, allant de l’alimentation aux composants industriels, ce qui démontre que les avantages économiques tirés de l’efficacité énergétique présentent un potentiel pour les entreprises tous secteurs confondus.

Prenons l’exemple de Grundfos, l’une des entreprises qui a reçu les participants pour leur faire visiter son site de production. Grundfos, l’un des premiers fabricants mondiaux de pompes, réalise un chiffre d’affaires annuel de 3 milliards d’euros. Depuis 2008, l’entreprise a réduit de plus de 11 % les émissions liées à sa production grâce à des projets ciblés sur l’efficacité énergétique, soit un total de plus de 14 000 tonnes. Au cours de la même période, le chiffre d’affaires a progressé de près de 20 %. Rien qu’au Danemark, l’entreprise estime économiser 2,5 millions d’euros par an grâce à l’efficacité énergétique.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter