L’intérêt nutritionnel des produits bio une nouvelle fois contesté

Alors que consommer bio est le plus souvent présenté comme un bienfait  pour notre santé, une étude américaine remet une nouvelle fois en cause l’intérêt nutritionnel et sanitaire des produits biologiques par rapport à une alimentation traditionnelle. Différence notable cependant, ils contiennent pas ou peu de pesticides.

Une nouvelle étude américaine publiée hier dans la revue Annales of Internal Medecine, remet une nouvelle fois en cause l’intérêt nutritionnel et sanitaire des produits biologiques, par rapports aux produits conventionnels. Pour ces chercheurs de l’université de Standford, les produits bio ne contiendraient pas plus de vitamines ou de minéraux que des produits conventionnels, traités aux pesticides.

La seule différence notable entre les aliments issus de ces deux techniques de culture, réside dans le fait que manger des fruits et des légumes bio réduit d’environ 30% l’exposition des enfants aux pesticides, ce qui est tout de même à prendre en considération. Mais d’un point de vue nutritionnel, aucune différence.

Nous avons été très étonnés des résultats

Pour aboutir à cette conclusion, les chercheurs ont passé au crible les quelques 240 études déjà menées sur le sujet ces 40 dernières années, études au cours desquelles, des comparaisons rigoureuses avaient été menées entre les deux types d’aliments. “Quand nous avons commencé ce projet, nous pensions qu’il y aurait quelques conclusions qui appuieraient la supériorité du bio sur la nourriture traitée aux pesticides“, mais “nous avons été très étonnés des résultats” confie le Dr Dena Bravata, en charge de cette étude.

Cette nouvelle pourrait donc une nouvelle fois décourager les consommateurs de bio, dont le panier est le  plus souvent 25% plus cher qu’un panier conventionnel. Mais il faut bien reconnaitre que, au delà du point de vue nutritionnel, les produits ont  le plus souvent meilleur goût qu’un produit conventionnel.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter