Législatives : pari gagné pour Europe-Ecologie- Les verts

Pour la première fois de l’histoire politique française, les écologistes vont pouvoir disposer d’un groupe à l’Assemblée nationale. L’accord avec le PS s’est donc révélé être payant puisqu’une vingtaine de députés Europe Ecologie-Les Verts ont été élus hier, dont Cécile Duflot qui a récolté  72,2% des suffrages dans la 6e circonscription de Paris.

C’est donc une première historique: les écologistes vont disposer d’un groupe parlementaire à l’Assemblée. Une “grande et belle date dans l’histoire des Verts” pouvait-on entendre hier dans les rangs d’Europe Ecologie – les Verts. Ce succès est le fruit de l’accord conclu durant la campagne présidentielle entre EELV et le PS, accord qui réservait une soixantaine de circonscriptions aux écologistes, avec un minimum de 25 députés en cas de victoire de la gauche.

Principale bénéficiaire de cet accord, Cécile Duflot emporte la mise dans la 6e circonscription de Paris avec 72,2% des voix. Toutefois, la ministre du Logement va devoir laisser momentanément son siège à sa suppléante, la socialiste sortante Danièle Hoffman-Rispal, qui avait dénoncé initialement le “parachutage” de la secrétaire nationale EELV.

Eva Joly: “un accident de parcours”

Cécile Duflot ne boude bien évidemment pas son plaisir et estime que le groupe parlementaire écologiste “sera un pivot de la majorité présidentielle“. Les députés EELV “seront des acteurs déterminés et déterminants des cinq années à venir (…) Il seront peut-être 20 mais ils agiront comme 100“, commentait hier la ministre du Logement.

La constitution de ce groupe parlementaire vient donc tourner la page du douloureux épisode Eva Joly, que nombreux qualifie désormais “d’accident de parcours“. Fort de ce succès, le parti écologiste se sent pousser des ailes et se montre très confiant quant à la prochaine échéance, à savoir les élections municipales de 2014.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter