Des militants de Greenpeace à l’abordage d’un brise-glace de Shell

La police et des gardes-côtes suédois ont du évacué hier six militants de Greenpeace qui avaient pris d’abordage le brise-glace finlandais Nordica, affrété par Shell pour participer à un forage en Arctique. Cette seconde tentative a donc été la bonne, Greenpeace ayant déjà tenté de bloquer le Nordica dans le port d’Helsinki en début de semaine.

Après avoir échoué dans sa tentative de blocage du Nordica dans le port d’Helsinki en début de semaine, Greenpeace a fini par aborder le brise-glace hier matin au sud de l’île suédoise d’Öland, en pleine mer Baltique. Le Nordica a été affrété par le pétrolier néerlandais Shell pour l’aider dans un forage en Arctique. Après avoir remonté le brise-glace à bord de petites embarcations, six militants de l’organisation écologiste ont réussi à escalader la coque du brise-glace et déployer leur banderoles “Stop Shell” ou encore “You can save the Arctic”.

Par cette action, les militants de Greenpeace entendent dénoncer les forages dans l’Arctique, forages qui menacent la faune et les populations environnantes, soulignant les conséquences de fuites potentielles dans un écosystème déjà fragile.

La police suédoise et les gardes-côtes sont également montés à bord du Nordica afin d’escorter le brise-glace jusqu’au port de Karlskrona, où les militants-pirates ont été débarqués.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter