Nucléaire : des experts plaident pour une prolongation des centrales françaises

Les membres de la commission “Energies 2050”, dirigée par le professeur Jacques Percebois, ont remis leur rapport au ministre de l’Energie, Eric Besson. Et, selon eux, prolonger la durée de vie des centrales nucléaires françaises représente la meilleure solution pour résoudre les défis énergétiques du pays.

La Commission “Energies 2050”, présidée par le Professeur Jacques Percebois et Claude Mandil, l’ex-directeur exécutif de l’Agence internationale de l’énergie, a été mandatée à l’automne dernier pour étudier les scénarios d’évolution du paysage énergétique français et ce, dans le cadre de la future politique énergétique de la France qui doit être présentée au parlement en 2013.

Selon ces experts qui ont rendu leur rapport aujourd’hui à Eric Besson, la France doit “s’interdire toute fermeture administrative d’une centrale nucléaire” si celle-ci n’a pas été décidée pour des raisons de sûreté. Ils recommandent donc de prolonger la durée de vie des centrales nucléaires françaises, “aussi longtemps que l’autorité de sûreté nucléaire le permettra“. Les experts d’Energies 2050 appellent également à la construction d’un petits nombres d’EPR, afin de se préparer à la fermeture des centrales parmi les plus anciennes, “préparer l’avenir en poursuivant, au côté du développement des énergies renouvelables, le développement de la génération 4” de centrales, et ce, “tout en laissant ouverte la question de la part du nucléaire en 2050 et même en 2030“.

Bien évidemment, ces conclusions ne sont pas du goût des organisations écologistes qui y voient “un nouvel outil de communication en faveur de l’industrie nucléaire”.

 

  • facebook
  • googleplus
  • twitter