• Accueil
  • >
  • Fil Info
  • >
  • E-COLI – La bactérie fait aussi des victimes économiques

E-COLI – La bactérie fait aussi des victimes économiques

La préfecture de Haute-Marne vient de prononcer un arrêté de suspension temporaire de l’atelier de découpe de l’entreprise bragarde SEB, soupçonnée d’avoir vendu des steaks hachés contaminés à la bactérie E-Coli. Après 4 semaines d’arrêt de la chaîne de production, la bactérie continue de faire des victimes, cette fois économiques.

Il y a plus d’un mois, la bactérie pathogène avait provoqué l’hospitalisation de 8 enfants dans la région lilloise, qui avaient consommé des steaks hachés produits par SEB-Cerf, et distribués par Lidl. Désormais, la bactérie fait des victimes sociales et économiques. Près de 150 salariés de l’entreprise bragarde SEB-Cerf sont menacés de licenciement à la suite de cette contamination.

Pour Guy Lamorlette, directeur de l’entreprise mise en cause, la mesure préfectorale est “disproportionnée” qui souligne que ce sont les matières premières reçues qui ont été mises en cause dans la contamination et non le process industriel de la société. En attendant, pour espérer sortir de ce mauvais cauchemar, l’entreprise va devoir rassurer les pouvoirs publics comme ses partenaires, et respecter à la lettre le cahier des charges imposé par la Préfecture.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter