Nucléaire : une chaine humaine pour l’arrêt de Fessenheim

C’est une véritable chaine humaine qui a entouré ce week-end la centrale nucléaire de Fessenheim dans le Haut-Rhin. Des manifestants anti-nucléaires entendaient ainsi manifester contre l’exploitation de cette centrale vieillissante.

Plusieurs milliers de manifestants anti-nucléaire venant de France mais aussi d’Allemagne ou de Suisse ont donc occupé les alentours de la centrale de Fessenheim, plus vieille centrale du parc nucléaire français. La chaine humaine réalisée par 5.000 personnes, s’étirait sur quatre à cinq kilomètres autour de la centrale. Une manifestation originale, soutenue par Europe Ecologie mais également par le parti socialiste. Pour Cyril Schuh, ex-candidat PS aux élections cantonales dans le Haut-Rhin, interrogé par Reuters, “on est là pour montrer que la sortie du nucléaire et l’arrêt de Fessenheim sont maintenant dans le projet du PS“.

Cette manifestation de grande ampleur intervient quelques jours avant que l’Autorité de sûreté nucléaire rende son avis sur la poursuite de l’exploitation du réacteur n°1 de la plus vieille centrale française. Si  le Figaro affirmait jeudi que le réacteur n°1 devrait vraisemblablement rempiler pour 10 ans, Nathalie Kosciusko-Morizet annonçait quant à elle vendredi que le gouvernement attendrait  les résultats des test de résistance pour prendre sa décision.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter