Allemagne : la piste des graines germées confirmée

Les autorités sanitaires allemandes l’annonçaient dès vendredi dernier, les graines de soja germées  produites dans une ferme bio de Basse-Saxe seraient à l’origine de la contamination de nombreuses personnes par la bactérie E.coli entéro hémorragique. Alors que cette bactérie a fait une nouvelle victime ce week-end, des analyses complémentaires ont confirmé cette conclusion.

La bactérie E.coli entéro hémorragique a donc fait une trente-sixième victime en Europe ce week-end, la trente-cinquième en Allemagne. Au total, 3.255 personnes ont été contaminées par la bactérie et 773 d’entre-elles ont développé un syndrome hémolytique et urémique, complication rénale pouvant engendrer la mort de la personne touchée.

L’origine de la contamination toujours  inconnue

Les autorités sanitaires allemandes se montrent toutefois soulagées d’avoir enfin pu déterminer le vecteur de la contamination dans le pays. Déjà vendredi dernier des analyses avaient pointé du doigt des graines de soja germées produites par une ferme bio de Bienenbüttel, en Basse-Saxe. Des analyses complémentaires menées par l’Agence fédérale du risque ont confirmé cette conclusion.

Après avoir longtemps accusé les concombres espagnols, les autorités recommandent donc aujourd’hui de ne pas consommer de graines germées en Allemagne. Toutefois, si le vecteur de contamination de la bactérie a été mis à jour, l’origine de la contamination est quant à elle toujours inconnue. Les recherches se poursuivent.

En France, Frédéric Lefebvre, secrétaire d’Etat au commerce, a souhaité rassurer les Français, confirmant qu’aucun lot de “produits potentiellement contaminés” n’a été livré sur le territoire français.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter