Pas de machines vers 19 h, un acte de civisme

Alors que la vague de froid continue de d’étendre sur la France, la ministre de l’Ecologie, Nathalie Kosciusko-Morizet en appelle au civisme des Français et leur demande de s’abstenir de démarrer le lave-linge ou tout autre équipement électrique vers 19h le soir. Il s’agit de soulager au maximum la demande en électricité sur ce créneau jugé sensible.

La vague de froid s’accompagne en ce moment en France de pics de consommation électrique. Certaines régions sont d’ailleurs plus sensibles que les autres, c’est notamment le cas de la Bretagne qui ne produit que 8% de son électricité et qui s’expose régulièrement à un risque de  black-out.

Nathalie Kosciusko-Morizet est donc revenue hier sur cette situation, expliquant qu’en “période de grand froid, le problème c’est les pics de demande d’électricité, et c’est quand on rentre chez soi le soir vers 19 h qu’il y a la plus forte demande (…) Ce que chacun peut faire pour limiter l’impact sur le réseau, c’est de limiter l’usage des équipements très consommateurs d’électricité qui ne sont pas totalement indispensables aux heures de pic“.

Civisme énergétique

La ministre explique alors qu’on “n’a pas besoin de faire tourner sa machine à laver le soir à 19 h, il y a un certain nombre d’usages d’équipements électriques qui peuvent être reportés pour moins peser sur le réseau, c’est un acte de civisme“. RTE, le gestionnaire du réseau français, s’attendait hier à une consommation de 91.300 mégawatts vers 18 h. Pour rappel, le record de consommation avait été atteint le 11 février dernier avec un pic à 93.100 mégawatts.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter