Energie : l’adoption de la loi Nome fait craindre une hausse des tarifs

Avec l’adoption définitive mercredi dernier de la loi Nome qui assure la réforme du marché de l’électricité, les Français peuvent s’attendre à une hausse des prix de l’énergie d’ici 2015. Selon les associations de consommateurs, cette hausse pourrait atteindre 28% d’ici 2015.

La réforme du marché de l’électricité adoptée définitivement par les députés mercredi dans la soirée oblige dans un premier temps EDF à céder une partie de sa production nucléaire, jusqu’à 25%,  à ses concurrents : Poweo, GDF Suez ou encore Direct Energie. Elle prévoit également de modifier la gestion actuelle des prix réglementés, tarifs dont bénéficient 95% des ménages aujourd’hui. Les associations de consommateurs craignent alors comme corolaire, une augmentation des tarifs. Pour UFC-Que Choisir, cette nouvelle reglementation pourrait aboutir “à une explosion des tarifs réglementés de l’électricité pouvant atteindre 28% d’ici 2015“.

Le tarif auquel EDF vendra son électricité à ses concurrents sera alors fixé par le gouvernement et la Commission de régulation de l’énergie, la CRE. UFC-Que Choisir explique alors dans son communiqué que “comme les tarifs réglementés à destination des particuliers seront désormais fonction du prix de vente de l’électricité nucléaire d’EDF à ses concurrents. L’augmentation de la facture d’électricité sera, selon le niveau retenu, de 7% à 11% dès la mise en place de la loi et de 21% à 28% d’ici 2015“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter