Hongrie : la qualité de l’eau demeure satisfaisante

Depuis la coulée de boues rouges toxiques qui a tué 9 personnes et blessé 150 autres en Hongrie début octobre, l’Organisation mondiale de la Santé effectue une surveillance rigoureuse de la qualité de l’eau sur la zone touchée.  Pour l’heure, cette qualité serait “satisfaisante” mais nécessite tout de même une surveillance “continue”.

La coulée de boue rouge toxique intervenue au début du mois en Hongrie représente une véritable catastrophe écologique pour le pays, détruisant l’écosystème de plusieurs rivières avant d’atteindre le Danube. Des craintes pesaient alors sur la qualité de l’eau distribuée aux riverains de la zone touchée.

Eau potable sans risque

Or, dans un communiqué publié hier, l’OMS juge que “la qualité de l’eau potable fournie dans les zones touchées est restée satisfaisante (…) Elle ne pose pas de risque de santé à la population”. En revanche, une surveillance continue “demeure essentielle pour évaluer les risques“.

Une équipe d’experts s’est rendue sur les lieux du sinistre la semaine dernière afin de procéder à des prélèvements et apporter une assistance supplémentaire au gouvernement hongrois dans son évaluation sur les conséquences potentielles à court et long termes de la catastrophe sur  la santé.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter