Déchets : Marseille désencombrée

Le centre-ville de Marseille est bien encombré ce matin mais non plus à cause des manifestants. La gène est cette fois-ci provoquée par le ballet des camions de la Sécurité civile chargée de libérer les rues de la ville de leurs ordures.

Depuis mercredi dernier, le Préfet des Bouches-du-Rhône, Michel Sappin, a réquisitionné les forces de la Sécurité civile afin de libérer les rues de la ville, encombrées de déchets depuis que les éboueurs se sont mis en grève.  Des militaires ont donc enfilé des combinaisons blanches, des masques et des gants de protection et se sont attaqués aux tas de décombres qui jonchent les rues de la cité phocéenne.

Si les commerçants sont ravis de voir l’accès à leur boutique rétabli, l’accueil est plutôt mitigé parmi la population, et franchement glacial chez les syndicats.  “On appelle ça briser la grève“, confie Gérard Dosseto, un leader FO. “Il ne s’agit nullement d’être des briseurs de grève“, assure pourtant Michel Sappin qui invoque des “risques d’hygiène et de sécurité“. “Je considère aujourd’hui que la situation est intolérable” et “qu’il y a un véritable danger pour la population” ajoute-t-il.

Ce matin, la Sécurité civile continue sa lourde tache et c’est un ballet de camions qui encombrent les rues de la ville pour la nettoyer.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter