Golfe du Mexique : BP condamne définitivement son puits

Après plusieurs mois de doutes et d’hésitations, les ingénieurs de BP ont définitivement condamné le puits endommagé dans le golfe du Mexique et à l’origine de la pire marée noire de l’histoire des Etats-Unis.

Thad Allen, garde-côte en charge des opérations pour le compte des pouvoirs publics américains affirmait donc dans un communiqué officiel publié ce week-end, “nous pouvons finalement annoncer que le puits Macondo 252 est effectivement condamné (..) Après des mois d’opérations considérables, de préparations et de mises en oeuvre sous la direction des équipes scientifiques et techniques du gouvernement américain, BP a achevé avec succès le puits de dérivation pour l’atteindre et le cimenter à près de 5,5 km sous la surface“.

4 millions de barils dans les eaux du golfe du Mexique

Barack Obama a immédiatement commenté cette annonce, la qualifiant “d’étape importante“. “Ce ne sera pas facile mais nous allons continuer à coopérer étroitement avec les riverains du Golfe pour rétablir leurs moyens de subsistance et restaurer l’environnement qui les fait vivre” ajoutait le président américain.

Ce sont donc au total l’équivalent de quatre millions de barils de pétrole qui se sont déversés dans les eaux du golfe du Mexique après l’explosion le 20 avril dernier de la plate-forme BP Deepwater Horizon, explosion qui avait causé la mort de onze personnes. La marée noire engendrée est donc seize fois plus importante que celle causée par la naufrage de l’Exxon Valdez en Alaska onze ans auparavant et se place donc en tête des catastrophes écologiques aux Etats-Unis.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter