La qualité de l’eau des carafes filtrantes à l’étude

La députée UMP des Alpes-Maritimes,  Muriel Marland-Militello, a demandé une nouvelle fois à la ministre de la Santé d’entreprendre une enquête sur la qualité sanitaire de l’eau des carafes filtrantes. Le succès de ces carafes sensées dépolluer l’eau du robinet a fait naître certaines inquiétudes sanitaires.

Inquiète de la bonne qualité sanitaire de l’eau des carafes filtrantes, la députée avait interpelé  Roselyne Bachelot sur le sujet.  En réponse à la députée,  la ministre de la Santé avait rappelé que la consommation de l’eau des carafes filtrantes, “ne fait aujourd’hui l’objet d’aucune recommandation par le ministère de la Santé. L’efficacité et l’innocuité de ces procédés sont de la responsabilité de la personne qui les met sur le marché“.

Pour la députée des Alpes-Maritimes, le problème réside elle dans le mauvais usage qui est fait des cartouches filtrantes. “Les consommateurs peuvent oublier de les changer, ou en faire un usage intensif pour des raisons d’économie. Dans ces conditions, des relargages de substances toxiques ou indésirables dans l’eau consommée sont possible” explique-t-elle dans son communiqué.

Muriel Marland-Militello demande désormais à la ministre de la Santé “de faire réaliser au plus vite l’enquête qu’elle évoque suite à mon intervention” et dans l’attente, suggère aux industriels du secteur de mener des campagnes de communication pour inciter les utilisateurs à la plus grande vigilance sur les précautions à prendre avec ces produits, notamment s’agissant des risques sanitaires en cas de conservation trop longue de l’eau filtrée et du non-changement des cartouches filtrantes.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter