La FFT recycle ses balles jaunes

En cette quinzaine de Roland Garros, la Fédération française de tennis s’est lancé dans une vaste opération de recyclage des balles de tennis qui se verront offrir une seconde vie dans les salles de sport.

La petite balle jaune qui occupe actuellement les cours du stade de Roland Garros n’est pas à proprement parlé un produit écologique. Sachant qu’il faut 2.500 années à cette balle pour qu’elle se dégrade,  que deviennent alors les 14 millions de balles vendues chaque année en France ?

Forte de ce constat, la Fédération française de tennis a donc décidé de se lancer dans une vaste opération de recyclage en mettant en place depuis 2008 l’opération “Balle Jaune”. Cette opération consiste à récupérer les vieilles balles afin d’en extraire le caoutchouc qui les compose. Grâce au caoutchouc des 600.000 balles qu’elle espère collectées cette année, la FFT entend créer cinq à sept revêtements de sols utilisés dans les salles de sport.

Offerts aux associations ou pour la rééducation

Ces revêtements recyclés seront ensuite offerts à des associations, ou à des centres de rééducation pour enfants handicapés. Grâce aux balles collectées en 2008, un revêtement de 114m² a été inauguré en 2009 au centre de rééducation pour enfants handicapés de Voisenon en Seine-et-Marne.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter