Golfe du Mexique: BP échoue dans sa tentative de colmatage

Alors que les Américains se félicitaient en fin de semaine de l’arrêt de la fuite de pétrole dans le golfe du Mexique, BP a annonçé ce week-end l’échec de sa dernière tentative de colmatage. Une situation qui inquiète très sérieusement Barack Obama.

Alors que nous avons d’abord reçu des retours positifs sur l’opération, il apparaît clairement maintenant que cela n’a pas marché” déplore le président américain dans un communiqué publié samedi aux Etats-Unis. L’information était rapidement confirmée par l’officier directeur d’exploitation de BP, Doug Suttles qui confiait qu’après “trois jours entiers de tentative, nous avons été dans l’incapacité de contenir la fuite (…) Nous avons donc décidé de nous tourner vers une nouvelle option“, encore une !

Jamais expérimenté

Cette nouvelle option consiste alors à installer un dispositif susceptible de  sectionner les pipelines endommagés et d’y ajuster une structure capable de capturer le pétrole afin par la suite de le siphonner jusqu’à un navire situé en surface. Or, ce nouveau dispositif n’a jamais été expérimenté à cette profondeur, situation qui inquiète Barack Obama présent sur le site du sinistre vendredi dernier.

Dans l’attente d’une solution efficace, le pétrole continue de souiller les eaux et les côtes de Louisiane notamment. Lors de sa visite, le président américain a donc annoncé le triplement des effectifs dépêchés sur les zones côtières les plus touchées par la catastrophes. Barack Obama a également promis le déploiement de nouveaux barrages anti-pétrole.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter