Louisiane : le brut atteint le bayou

Le pétrole qui s’échappe depuis maintenant presque un mois dans les eaux du golfe du Mexique a atteint hier les bayous de Louisiane. C’est dans cette zone appelée “nursery du golfe” que se développent la faune et la flore locales.

Le jour que nous redoutions tous est arrivé“,  annonçait hier Bobby Jindal le gouverneur de Louisiane après la découverte de pétrole brut lourd dans les marais du sud de son Etat. “C’est déjà là, mais nous savons qu’il en arrive davantage” ajoute-t-il inquiet. Face à la perspective d’une arrivée plus massive de brut sur les côtés, Bobby Jindal a lancé un appel au corps de Génie de l’armée afin d’obtenir un permis de construire en urgence pour ériger 128 km de digues de sable afin de protéger la côte de dégâts supplémentaires.

La zone touchée, aussi appelée “nursery du golfe” abrite diverses espèces de la faune et de la flore de l’Etat qui viennent s’y reproduire.  C’est notamment le cas des crevettes, huîtres, crabes et poissons qui font de la Louisiane le principal producteur de crustacés et fruits de mer des Etats-Unis. Or, “tout ce que cette couche de pétrole a recouvert mourra. Il n’est pas possible de la nettoyer (…) J’en ai la nausée” conclut le gouverneur.

Par ailleurs, selon les observations des océanologues, en raison de forts courants marins, le brut menace désormais les côtes sud de la Floride ainsi que le nord-ouest des côtes cubaines. Alors que les deux pays n’entretiennent plus aucune discussion depuis 1959, Virginia Saab, porte-parole du département d’Etat américain explique que les autorités américaines ont entamé “des discussions de travail avec le gouvernement cubain pour le tenir informé des développements“. “Nous avons également exprimé la volonté des Etats-Unis de maintenir une ligne de communication claire avec le gouvernement cubain sur ces évolutions. Notre première priorité est de faire cesser cette fuite“, a-t-elle ajouté.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter