Journée mondiale de l’eau : les entreprises prennent la parole

C’est aujourd’hui la journée mondiale de l’eau, et à cette occasion, les entreprises de l’eau ont décidé de prendre la parole. Elles souhaitent rappeler leur valeur ajoutée dans la réponse aux grands défis liés à l’eau, et soulignent la nécessité de rassembler toutes les compétences.

Pour Marc Reneaume, le président de la Fédération des professionnels  des entreprises de l’eau, “compétences des décideurs des collectivités qui impulsent le mouvement et qui écrivent la stratégie de leurs territoires, compétences des entreprises qui opèrent sous leur contrôle et qui apportent leur valeur ajoutée technique, économique, sociale et environnementale. Les enjeux liés à l’eau et à l’assainissement sont peu connus du grand public, car trop souvent abordés sous le seul angle du prix. Peu de français apprécient la réelle complexité du travail accompli chaque jour pour préserver leur santé et leur environnement. Et peu de français savent que si leur pays peut compter sur un service public de l’eau performant, que de nombreux pays nous envient, c’est grâce à plus d’un siècle d’intelligence partagée entre public et privé“.

La campagne de communication a donc décidé de mettre l’accent  sur trois grands enjeux. Tout d’abord, il est nécessaire d’innover  en permanence afin de préserver la ressource en eau  sur laquelle les tensions s’accroissent. Les 3500 ingénieurs et chercheurs des entreprises de l’eau développent chaque jour des solutions innovantes pour réduire l’impact
des activités humaines, notamment industrielles, et protéger ainsi nos ressources en eau : nouveaux systèmes de production d’eau de process et de traitement des effluents, réutilisation des eaux usées traitées et recyclage des eaux de pluie pour l’industrie, dessalement d’eau de mer, systèmes intelligents de contrôle et de mesure des fuites, recharge des nappes phréatiques?

Eau de qualité et assainissement

Autre enjeu, l’importance vitale de garantir une eau de qualité 24h/24. Tous les jours, les entreprises de l’eau ont la responsabilité de la qualité de l’eau et de l’approvisionnement de 45 millions de français, à travers 6000 sites de production d’eau potable et 300 000 kilomètres de réseau. Avec les collectivités, elles développent des solutions pour protéger les captages où est pompée l’eau destinée à la consommation. Des milliers d’analyses sont faites chaque jour pour que l’eau qui arrive chez vous soit parfaitement sûre et que votre santé soit protégée.

Troisième enjeu, l’assainissement est à la fois enjeu de santé publique et de protection de l’environnement. Chaque jour, nous utilisons l’eau pour notre alimentation, notre hygiène, ou encore pour produire les biens que nous consommons. Pour rendre une eau propre à la nature après l’avoir utilisée, les entreprises de l’eau collectent les eaux usées de 29 millions de français et les dépolluent grâce à 5000 stations d’épuration. Elles garantissent chaque jour la sécurité sanitaire de la population et la protection de l’environnement.

Enfin, dans un communiqué, la FP2E précise que la France dispose d’un service public de l’eau parmi les meilleurs au monde, avec des installations performantes, un patrimoine globalement bien entretenu, un service au public de bon niveau, pour un prix modeste (1euro par jour et par famille) : elle est le seul pays au monde a avoir l’expérience de 150 ans d’une vision performante et partenariale du service public avec des entreprises privées, où chacun a son rôle et ses responsabilités. Cet « exemple français » séduit les élus du monde entier, et connaît un développement significatif à l’international ; une collaboration qui contribue notamment à l’accès à l’eau dans les pays les plus démunis. L’eau est un enjeu majeur qui doit rassembler toutes les compétences, publiques et privées : c’est le sens de la signature de cette campagne, “l’eau a soif de toutes les compétences“.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter