Paris lance l’appel d’offres d’Autolib’

Autolib'Bertrand Delanoë, le maire de Paris va lancer aujourd’hui l’appel d’offres d’Autolib’, système de location de véhicules en libre service dont l’échelle parisienne en fait une “première mondiale”.

S’inspirant de ce qui a été réalisé avec le Vélib’, la ville de Paris a décidé de lancer l’équivalent en voiture avec Autolib’. Il s’agit de mettre à disposition des futurs abonnés, 3.000 véhicules électriques répartis dans plus de 1.000  stations réparties dans la capitale et  sa proche banlieue.

Un groupement constitué à l’automne 2008 et réunissant Avis, la RATP, la SNCF et Vinci Park a déjà manifesté sa volonté de postuler. Laurent Denniel, directeur de cabinet du directeur général de “SNCF proximités” a d’ores et déjà été désigné chef de projet. Pour Annick Lepetit, présidente du syndicat mixte Autolib’, les offres seront examinées au printemps 2010.

Le vandalisme

S’agissant du cahier des charges émis par le syndicat mixte, un chapitre important est consacré au vandalisme. En effet, si l’on s’en tient aux dégradations subies par les Vélib’, c’est un point très important. Annick Lepetit explique que sur ce point, “toutes les mesures ” doivent être “envisagées par le futur délégataire: prévention du vol, pièces détachées…

Concrètement, les abonnés du système Autolib’ pourront prendre des véhicules électriques à un endroit et les laisser à une autre borne comme cela se pratique avec les Vélib’. 700 stations seront prévues à cet effet, dont 200 en sous-sol.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter