EDF entre dans la lutte contre la précarité énergétique

logements sociauxEDF et la Fondation Abbé Pierre, dans le cadre de leurs engagements de solidarité en faveur des personnes démunies, ont décidé d’agir ensemble pour promouvoir la création de logements sociaux économes en charges, respectueux de l’environnement et accessibles aux familles les plus vulnérables et ainsi contribuer à la lutte contre la précarité énergétique.

En octobre 2008, la Fondation Abbé Pierre a lancé un nouveau programme national, “2000 toits pour 2000 familles”. La priorité de la Fondation Abbé Pierre est de réaliser des logements performants énergétiquement et économes afin de diminuer durablement l’impact des charges sur le budget des occupants. En un an, 750 logements issus de projets associatifs ont d’ores et déjà été financés dans le cadre du programme et ont permis de loger des ménages très défavorisés.

Pour aller encore plus loin et promouvoir la création de logements sociaux très économes en charges, EDF a décidé de s’associer au programme et de mettre son expertise en matière  d’économies d’énergies au service de l’opération. Avec un soutien financier de 2,4 millions d’euros, représentant une augmentation de 25 % du budget initial de l’opération, EDF contribuera à financer les travaux d’amélioration des performances énergétiques dans l’habitat social accessible aux plus démunis (isolation, changement de fenêtres, chauffage, ventilation, installations d’équipements utilisant les énergies renouvelables comme les chauffe-eau solaires).

Ouverture d’une Pension de famille à Alfortville

EDF accompagnera également les bénéficiaires de ces logements dans la maîtrise de leurs consommations énergétiques, par des actions de sensibilisation ou la distribution d’appareils éco-efficaces, tels que les lampes basse consommation, coupe-veille etc.  L’une des premières réalisations de ce partenariat s’illustrera par l’ouverture d’une Pension de famille dans la dernière demeure de l’Abbé Pierre à Alfortville dans le Val-de-Marne, constituée de logements autonomes et semi-collectifs pouvant accueillir une quinzaine de personnes fragilisées.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter