Les Etats-Unis s’interrogent toujours sur ses déchets nucléaires

déchets radioactifsAlors que les Etats-Unis s’interrogent depuis de nombreuses années sur le devenir de ses déchets issus du nucléaire, Steven Chu, le secrétaire américain à l’Energie estime que le problème du stockage de ces déchets est désormais “soluble à la fois techniquement et politiquement“.

Les Etats-Unis s’interrogent beaucoup sur le devenir de ses déchets. En 1978, le site de Yucca Mountain dans le Nevada avait été choisi pour devenir le premier centre américain de stockage de déchets nucléaires de long terme. Or, alors que ce centre aurait dû recevoir ses premiers déchets en 1998, le département américain de l’Energie a dû retarder sa mise en activité en raison d’actions judicaires et de pressions politiques locales fortes.

Actuellement stockés dans 120 sites “provisoires”

Les déchets américains sont donc toujours stockés dans les 120 sites provisoires, non conçus pour accueillir de tels matières de façon définitive. Mais, concernant une issue prochaine à ce problème, Steven Chu explique que “nous en savons beaucoup plus aujourd’hui qu’il y a 25 ans (…) C’est une bonne opportunité pour prendre du recul (…) Je pense personnellement que le problème du stockage des déchets nucléaires est soluble, à la fois techniquement et politiquement“ajoute-t-il.

Présent à Paris à l’occasion de la conférence interministérielle de l’AIE, Steven Chu a rappelé qu’une commission chargée de l’étude des questions de stockage des déchets nucléaires était en cours de constitution outre-atlantique.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter