Un indice environnemental européen dès 2010

Stavros DimasBientôt la fin du monopole du PIB. Stavros Dimas, Commissaire européen à l’Environnement a annoncé hier que l’Europe devrait se doter dès 2010 d’un “indice de pression environnementale”.

Cet indice aura pour objectif de refléter la pollution et toute autre atteinte à l’environnement sur le territoire de l’Union.  Il inclura notamment les aspects de changement climatique et d’utilisation de l’énergie, de biodiversité, de la pollution de l’air et de l’eau, ou encore de la production de déchets. La baisse de cet indice sera alors synonyme de progrès dans le domaine de la protection de l’environnement.

Par ailleurs, des recherches seront menées afin de développer un indicateur global de “qualité environnementale” prenant en compte le nombres de citoyens vivant dans un environnement sain. Pour Stavros Dimas « le PIB peut croître lorsqu’on vend le bois d’une forêt, alors que l’abattage de cette forêt constitue une atteinte à l’environnement ».

« Aller au-delà du PIB »

Bruxelles devrait à l’avenir publier ses indicateurs sociaux ou environnementaux plus rapidement, alors que ce type de données n’est souvent disponible à l’heure actuelle qu’avec quelques années de décalage. « Pour changer le monde, nous devons changer la façon dont nous le comprenons, et pour ce faire nous avons besoin d’aller au-delà du PIB, un indicateur qui remonte aux années 1930 », a expliqué le Commissaire grecque.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter