Les agriculteurs particuli�rement expos�s � la maladie de Parkinson

Pesticides 2Des travaux men�s par des chercheurs de l’Inserm et de l’Universit� Pierre et Marie Curie r�v�lent que l’exposition aux pesticides doublerait le risque de survenue de maladie de Parkinson chez les agriculteurs.

Dans un communiqu� commun, les deux organismes expliquent que le risque de voir apparaitre les premiers sympt�mes de la maladie de Parkinson “augmente avec le nombre d’ann�es d’exposition et, chez les hommes, est principalement li� � l’usage d’insecticides notamment de type organochlor�“. Selon les chercheurs, la maladie de Parkinson trouverait son origine dans la plupart des cas “dans une combinaison de facteurs de risque g�n�tiques et environnementaux“.

Depuis 2006, la maladie de Parkinson est reconnue comme maladie professionnelle chez les agriculteurs mais les �tudes alors disponibles ne pr�cisaient pas quels pesticides pouvaient �tre incrimin�s et � quelle dose.

2,4 fois plus de risque

Ainsi, cette nouvelle �tude a mis en �vidence un risque 2,4 fois plus �lev� de d�velopper la maladie de Parkinson apr�s une utilisation prolong�e d’insecticides de type organochlor�, comme le lindane et le DDT, persistant dans l’environnement longtemps apr�s leur utilisation et aujourd’hui interdits en France.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter