ETHIQUE – Les investissements nocifs des banques

Plusieurs ONG viennent de lancer un site internet destiné à critiquer les investissements dangereux pour l’environnement de 13 banques dont le Crédit agricole ou la Société générale.

Six organisations non gouvernementales (ONG) européennes dont l’association français Les Amis de la terre, ont lancé hier un site internet qui dénonce les investissements de 13 banques jugés nocifs pour l’environnement ou contraires aux droits de l’Homme. Le site militant conseille d’ouvrir un compte “dans une banque éthique“.

Campagna per la Riforma della Banca Mondiale (Italie), Netwerk Vlaanderen (Belgique), Platform (Grande-Bretagne), SETEM (Espagne), Urgewald (Allemagne) et les Amis de la Terre (France) critiquent les “investissements nocifs” d’une dizaine d’établissements bancaires dans des centrales nucléaires ou au profit d’entreprises comme Wal-Mart qui “censure l’information sur les syndicats”. “De 2005 à 2009, Santander, Barclays, BBVA, BNP Paribas, Citibank, Crédit Agricole, Deutsche Bank, ING, Intesa Sanpaolo, HSBC, RBS, Société Générale et UniCredit ont investi massivement dans des entreprises telles que le producteur de bombes à sous-munitions Textron, la compagnie pétrolière PetroChina et la compagnie minière indienne Vedanta Resources“, selon Netwerk Vlaanderen.

Pour en savoir + : www.secretsbancaires.fr

Plusieurs ONG viennent de lancer un site internet destiné à critiquer les investissements dangereux pour l’environnement de 13 banques dont le Crédit agricole ou la Société générale.

Six organisations non gouvernementales (ONG) européennes dont l’association français Les Amis de la terre, ont lancé hier un site internet qui dénonce les investissements de 13 banques jugés nocifs pour l’environnement ou contraires aux droits de l’Homme. Le site militant conseille d’ouvrir un compte “dans une banque éthique”.

Campagna per la Riforma della Banca Mondiale (Italie), Netwerk Vlaanderen (Belgique), Platform (Grande-Bretagne), SETEM (Espagne), Urgewald (Allemagne) et les Amis de la Terre (France) critiquent les “investissements nocifs” d’une dizaine d’établissements bancaires dans des centrales nucléaires ou au profit d’entreprises comme Wal-Mart qui “censure l’information sur les syndicats”. “De 2005 à 2009, Santander, Barclays, BBVA, BNP Paribas, Citibank, Crédit Agricole, Deutsche Bank, ING, Intesa Sanpaolo, HSBC, RBS, Société Générale et UniCredit ont investi massivement dans des entreprises telles que le producteur de bombes à sous-munitions Textron, la compagnie pétrolière PetroChina et la compagnie minière indienne Vedanta Resources”, selon Netwerk Vlaanderen.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter