EDF �carte deux responsables de sa s�curit�

edf.jpgLe feuilleton de l’affaire d’espionnage pr�sum� d’EDF fait ses premi�res victimes expiatoires… en interne. Apr�s la r�v�lation il y a quelques jours par la presse, de l’espionnage de plusieurs responsables �cologistes de Greenpeace et de Sortir du nucl�aire par une soci�t� sp�cialis�e, sur demande d’EDF, le groupe fran�ais r�agit en �cartant deux responsables de sa s�curit�.

Deux hauts responsables de la s�curit� d’EDF ont �t� r�cemment mis en examen dans le cadre d’une enqu�te sur une affaire d’espionnage informatique, ainsi que 3 autres personnes soup�onn�es d’�tre m�l�es de pr�s � ce dossier. Selon les premiers �l�ments de cette affaire, r�v�l�e par le Canard encha�n� et Mediapart, des militants de Greenpeace France et de Sortir du nucl�aire auraient �t� vis�s par cette espionnage.

St�phane Lhomme, militant bordelais anti-nucl�aire de tous les combats contre l’industrie de l’atome, aurait �t� plac� “sous surveillance” par la soci�t� “Securewyse”, bas�e � Lausanne, dans le cadre d’un contrat pass� avec EDF. L’origine de l’affaire r�siderait dans un document ultra-sensible qui reconnaitrait que le r�acteur nucl�aire EPR n’est pas con�u pour r�sister � un crash d’avion de ligne.

Audit interne

EDF indique avoir d�cid�, suite � un audit interne et par mesure de pr�caution, le rel�vement provisoire de leurs fonctions de Pierre Fran�ois, ing�nieur protection de sites, et de son sup�rieur hi�rarchique Pascal Durieux, responsable d’un service s�curit� au sein de la Direction de la Production et de l’Ing�nierie, pour garantir la s�r�nit� n�cessaire au bon d�roulement de l’enqu�te judiciaire en cours relative � des faits d’intrusion frauduleuse dans des syst�mes d’information.

EDF annonce qu’il vient de d�couvrir, dans le cadre des investigations conduites en interne � la suite d’une r�cente perquisition, qu’un contrat de veille avec la soci�t� Securewyse, qui vient d’�tre r�sili�, a �t� sign� en d�rogation aux r�gles du groupe. Le groupe pr�cise qu’il s’attache au quotidien � assurer la s�curit� de ses installations et des personnes, avec les services de l’Etat, afin de pr�venir toute action violente sur ses sites.

Strict respect de la l�galit�

Dans ce cadre, EDF explique que comme toutes les entreprises industrielles, le groupe r�alise une veille constante des informations susceptibles de concerner son activit� dans le strict respect des dispositions l�gales. EDF condamne fermement toute m�thode visant � obtenir des informations de mani�re illicite.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter