Veolia : Proglio vire son directeur général

Henri_Proglio.JPGLe géant français des services aux collectivités vient d’annoncer la nomination de Thomas Piquemal en tant que directeur général adjoint en charge des finances, en remplacement de Jérôme Contamine, “démissionnaire”, en poste depuis 8 ans.

Ca bouge à la direction de Veolia. Après déjà plusieurs rumeurs de départ fin 2008, le bras droit d’Henri Proglio vient donc d’être poussé vers la sortie. A première vue, le départ du désormais ex-directeur général exécutif du groupe français ne semble de nature à rassurer les marchés, bien au contraire. Le titre a encore dévissé hier de plus de 9%.

Le communiqué laconique de Veolia a laissé perplexe bien des analystes. Ayant perdu en quelques mois 70% de sa valeur en Bourse après notamment deux « profit warning » successifs, le leader mondial des services à l’environnement a choisi de désigner le coupable. En « démissionnant » son directeur général, Veolia a choisi de « donner un peu plus d’élan à la fonction finances du groupe, un peu plus d’ambition et de dynamisme » comment Henri Proglio. Plutôt apprécié par les marchés, Jérome Contamine appréciera.

C’est donc Thomas Piquemal qui est nommé Directeur général adjoint de Veolia Environnement, en charge des finances. A ce titre, Thomas Piquemal intègre le comité exécutif du groupe. Diplômé de l’ESSEC, Thomas Piquemal a débuté sa carrière chez Arthur Andersen en 1991. Il a rejoint en décembre 1995 la banque Lazard Frères dont il était depuis 2008 associé-gérant.

– 70% de sa valeur boursière

Ce changement à la tête de Veolia est la conséquence directe d’une année 2008 compliquée pour le géant français de l’eau, des déchets, de l’énergie et des transports. Les résultats décevants du groupe d’Henri Proglio et les deux “profit warning” annoncés par Veolia ont littéralement détruit le titre à la Bourse de Paris, qui a perdu 70% de sa valeur en une petite année.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter