Glovea lance le recyclage des gants jetables

glovea.JPGGlovea annonce le lancement d’un recyclage inédit, celui des gants jetables. A l’hôpital, l’industrie pharmaceutique, cosmétique ou agroalimentaire, plus de 4 milliards de gants seraient jetés chaque année en France.

Implanté en Haute-Normandie, Glovea présentera officiellement la semaine prochaine à Evreux, la 1ère machine de retraitement automatique des gants dits jetables. Pour l’inventeur du dispositif, il s’agit d'”une révolution environnementale, technologique, économique? pour les services hospitaliers, les industries pharmaceutiques, cosmétiques, agroalimentaires”.

En France, l’entreprise vise un marché pas si anecdotique qu’il n’y parait. Plus de 4 milliards de gants à usage unique partiraient en effet chaque année à la poubelle, après leur utilisation par les industries agro-alimentaires, cosmétologiques, pharmaceutiques et l’univers des soins médicaux. De plus, la durée de vie d’un gant jetable peut être très courte : 3 minutes maximum dans le secteur médical.

L’entreprise Glovea propose une solution tout à la fois économique et écologique. Elle a conçu, développé et industrialise désormais la 1ère machine de retraitement automatique des gants dits jetables. Grâce à cette machine, Glovea propose un gant plus propre qu’un gant traditionnel neuf, même après reconditionnement.

Retraités jusqu’à 15 fois

Selon la société normande, le procédé est simple. Les gants jetables sont collectés pour être envoyés à la machine Glovea où ils seront retraités jusqu’à 15 fois. A chaque retraitement, les gants font l’objet d’un contrôle strict : désinfection totale (garantie par les tests bactériologiques réalisés par l’Institut Pasteur), étanchéité, état de surface (déchirure, tâches?) sont scrupuleusement vérifiés.

Pour chaque client, un marquage des gants via un code Datamatrix, permet l’identification, le contrôle qualité et le suivi de chaque gant tout au long de sa vie et de ses cycles de traitement. Les gants retraitables sont fabriqués en nitrile : une matière plus résistante, plus propre que les gants jetables neufs (désinfectés) même après reconditionnement, et hypoallergénique (contrairement au latex).

Economique et écologique

Selon la jeune société innovante, ce nouveau service propose une économie significative, tant financière qu’écologique aux utilisateurs réguliers de gants jetables. Grâce à ce nouveau dispositif de recyclage, Glovea annonce “plus de 20% d’économie sur les budgets gants et une émission de gaz à effets de serre réduit par 10”.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter