RTE et les chasseurs partenaires pour protéger la biodiversité

pylone_3.jpgLa notion de “trame verte” est une des priorités du Grenelle de l’Environnement. Expérimentés dans la région Nord-Pas-de-Calais et en Alsace, la protection de la biodioversité au moyen de “corridors biologiques” devient une réalité en France. Réseau de Transport d’Electricité (RTE) vient de signer une convention de partenariat dans ce sens avec la Fédération Nationale des Chasseurs.

Charles-Henri de Ponchalon, Président de la Fédération Nationale des Chasseurs (FNC), et Dominique Maillard, Président du Directoire du Réseau de Transport d’Electricité (RTE), ont signé hier, une convention de partenariat visant à favoriser la préservation de la biodiversité. Concrètement, ce partenariat se traduira par divers aménagements de terrains situés dans l’emprise des lignes électriques.

Autour des emprises électriques

Cette démarche s’inscrit dans l’esprit des conclusions du Grenelle de l’Environnement visant à promouvoir la constitution de corridors de la biodiversité, appelés “trames vertes”. Comme le précise le communiqué de RTE “le partenariat FNC-RTE a pour objectif de favoriser une gestion durable et raisonnée de terrains situés dans les emprises des lignes électriques, notamment au pied des pylônes, sous les câbles électriques et dans les tranchées forestières“.

Sur le terrain, les chasseurs français et RTE s’engagent ainsi à “mettre en oeuvre des actions de proximité consistant à implanter une végétation favorable à la faune, en respectant les règles de sécurité au voisinage des lignes électriques“. Tout particulièrement, “la restauration de couverts herbacés, de buissons et de haies faunistiques, constituant des abris, des sources de nourriture ou des zones de reproduction pour la faune sauvage seront développées“.

Restaurer, protéger et gérer

Une trame verte a en principe un triple objectif : restaurer, protéger et gérer in situ la biodiversité, en en favorisant l’auto-entretien, par le maintien des conditions minimales de vie et de circulation nécessaires à la survie des espèces. Dans cet esprit, ce partenariat se traduira sur le plan local, par des actions concrètes engagées par les fédérations régionales et départementales de chasseurs, les détenteurs du droit de chasse, les propriétaires des terrains concernés, et les directions régionales de RTE.

Filiale à 100% d’EDF, RTE est le gestionnaire du réseau de transport d’électricité français. Entreprise de service public, RTE a pour mission l’exploitation, la maintenance et le développement du réseau haute et très haute tension. Garant du bon fonctionnement et de la sûreté du système électrique, RTE achemine l’électricité entre les fournisseurs d’électricité (français et européens) et les consommateurs, qu’ils soient distributeurs d’électricité ou industriels directement raccordés au réseau de transport.

1.350.000 chasseurs français

La FNC représente les 1.350.000 chasseurs français et coordonne les actions des fédérations régionales et départementales des chasseurs. Forte de ses 250.000 bénévoles et ses 80.000 associations, la chasse française dispose d’un maillage territorial dense. Le réseau fédéral emploie 1.300 personnes dédiées au développement de la chasse durable.

  • facebook
  • googleplus
  • twitter